Vous avez parfois un peu trop tendance à l'oublier... La BD !

23.03.2016

Cette introduction sera un peu particulière. Comme la date de l'article peut vous l'indiquer, nous sommes le lendemain des attentats de Bruxelles et c'est le cœur lourd que je vous écris ces quelques lignes. Je fais cependant partie de ces personnes qui croient profondément qu'il n'y a pas de meilleure réplique face à ces atrocités que de continuer à vivre. J'ai donc décidé de vous écrire cet article qui, en plus d'avoir été prévu pour cette date, se trouve être de circonstance : Le Belge, la BD humoristique en trois tomes d'Edgar Kosma et Pierre Lecrenier.






Une bande dessinée, quésaco ?


Je vous le disais, on l'oublie bien trop souvent... Et pourtant, la bande dessinée (ou BD, pour les intimes) est un art (le neuvième, plus précisément) qui est encore bien présent dans le monde culturel d'aujourd'hui. Et il ne se résume pas à " Cédric ", " Tintin " ou " Astérix et Obélix " ! Il en existe de tous genres, de tous styles et de toutes les formes possibles et imaginables. Cependant, si beaucoup d'ouvrages peuvent prétendre répondre au nom de " bande dessinée ", c'est parce qu'ils partagent quelques caractéristiques en commun : un arrangement d'images fixes (des dessins, par exemple), souvent accompagnées de textes et qui sont articulées en séquences afin que celles-ci racontent une histoire. Alors oui, à la base, c'était un sous genre littéraire qui avait pour but de toucher les enfants... Mais, depuis les années 60, ce genre a beaucoup évolué pour gagner sa place au rang d'art en lui-même. Il attire encore aujourd'hui des milliers de visiteurs aux nombreux festivals qui lui sont consacré. À lui seul, le Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême a accueilli plus de 200 000 visiteurs lors de sa 43e édition qui s'est déroulée du 28 au 31 janvier 2016. Plutôt pas mal, non !?





Humour au second degré... ou plus !


Dans le monde de la bande dessinée, la Belgique peut être fière de compter quelques auteurs phares. On ne pense d'ailleurs que trop peu à l'ajouter à la liste... C'est vrai, quand on nous demande des trucs typiquement belges, on vous sort : le chocolat, le spéculoos et les frites. Mais, la BD ? Ça rendrait l'énumération un peu plus... raffinée et anecdotique. Vous ne trouvez pas !? Il faut dire que le Belge ne se vante pas. Ça rentre dans le package " le propre du Belge ", à côté de l'humour qu'on ne comprend pas toujours et beaucoup d'autodérision.




Le Belge dans tout ça ?


Vous l'aurez compris, la bande dessinée dont-je-vous-montre-des-images-depuis-le-début-de-l'article-mais-dont-je-ne-vous-ai-pas-encore-parlé est un sacré condensé de tout ce qui peut faire de la Belgique ce qu'elle est, mais surtout du Belge ce qu'il est... Avec ses bons comme ses mauvais côtés, ses absurdités (il y en a beaucoup) et ses attendrissements.

Le Belge est Belge. Soit. Mais qui se cache derrière le Belge ? Le Belge, c’est lui. Mais n’est-il pas aussi un peu chacun de nous ? En chaque Belge réside une part du Belge. Et comme, parfois, le Belge n’est pas Belge, on pourrait dire que le Belge est un être universel. Ou presque. (Le Belge)





Le trait est fin, les dessins sont épurés pour ne laisser que ce qu'il faut, le tout en noir et blanc avec quelques touches de jaune et de rouge. Les trois tomes sont d'une justesse folle et pourtant si légère... Je ne vais pas dire que je me suis marrée à chaque page, mais je me suis retrouvée dans certaines, j'ai reconnu mes voisins dans d'autres et mes parents dans beaucoup... Ce qui m'a bien fait rire !

Puis, à côté de ça, si vous avez la chance d'aller à une dédicace, les deux auteurs, Edgar Kosma et Pierre Lecrenier, sont super sympas et ils prendront même le temps de vous faire un petit dessin qui sera accompagné d'un mot personnalisé... YEAH !







Vous connaissez cette BD ? Vous avez d'autres BD sympas à faire découvrir ? Vous voulez dire bonjour ? Lâchez-vous dans les commentaires, ça me fera plaisir de voir que vous êtes passé par là et je réponds à chaque fois... Promis !

2 commentaires:

  1. Je ne pouvais pas rester passive sur cet article. Il tombe juste à pic ! Alors pour ma contribution, je parlerai d'une autre perle ; Mirion Malle. Fan de JCVD et féministe, son crayon est, lui aussi, efficace et perspicace. En plus de son blog et de ses analyses intéressantes de séries, elle vient de sortir sa BD "Commando Culotte". Irresistible :) http://www.mirionmalle.com

    RépondreSupprimer